Burn-out. La semaine de vacances de Nike contre le stress pandémique

·1 min de lecture

Tous les employés au siège de la marque de sport américaine ont droit à un congé payé de lundi à vendredi pour se remettre de la pression subie depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Nike accorde au personnel de son siège social aux États-Unis une semaine de congé “pour se ‘déstresser’ et se remettre des pressions exercées par la pandémie de Covid-19”, rapporte le Guardian. Avant le retour au bureau début septembre, “l’entreprise américaine va ‘couper le courant’, pour permettre à ses employés de se reposer après une année difficile”, explique la BBC.

À lire aussi: Santé. Le burn-out pandémique rôde

La marque de sport encourage son personnel de Beaverton, dans l’Oregon, “à ignorer toutes les responsabilités professionnelles afin de favoriser sa santé mentale”, précise le Guardian. Le directeur du marketing Matt Marrazzo recommande à ses employés, dans un billet publié sur LinkedIn, de “prendre le temps de [se] détendre, de déstresser et de passer du temps avec [leurs] proches”. Et d’ajouter :

Dans une année qui ne ressemble à aucune autre, prendre du temps pour se reposer et récupérer est essentiel pour être performant et rester sain d’esprit.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles