Burkina Faso: le Premier ministre revient sur la coopération avec la Russie

© AP/Kilaye Bationo

Au Burkina Faso, dans un entretien, dimanche 30 octobre au soir, sur la chaîne de télévision publique, deux jours après une manifestation contre la présence des forces françaises sur le sol burkinabè, le Premier ministre Apollinaire Kyelem de Tambela est revenu sur les relations entre son pays et la Russie.

Face aux appels incessants de certains groupes de manifestants - que l'on appelle « les marcheurs » - de rompre la coopération avec la France pour se tourner vers Moscou, dans le cadre de la lutte anti-jihadiste, le Premier ministre n’exclut pas de réexaminer les rapports entre le Burkina Faso et ses partenaires, notamment la Russie, mais il interpelle les marcheurs en leur rappelant que ça n'est pas à eux de décider.

Il estime que la défense du territoire incombe d’abord aux Burkinabè et que le meilleur soutien qu’ils puissent apporter au président de la Transition est de s’enrôler au niveau des volontaires pour la défense de la patrie, les supplétifs des forces armées.


Lire la suite sur RFI