Burkina Faso: des opérations de pompage difficiles pour sauver les mineurs à Perkoa

Au Burkina Faso, le niveau de l’eau baisse tout doucement dans la mine de Perkoa dans le centre-ouest, où huit personnes sont toujours portées disparues après une inondation. Il reste environ 5 mètres pour atteindre le toit de la chambre de refuge. Malgré les difficultés que rencontrent les sauveteurs, le dispositif de prise en charge se renforce chaque jour sur place. Yaya Boudani.

Pour remonter l’eau du fond de la mine à la surface, il faut plusieurs pompes sur une ligne, selon Sabo Boukari, le responsable de l’équipe technique : « C'est des relais avec plusieurs pompes qui sont installés pour pouvoir envoyer jusqu'à la surface. La difficulté est que si une seule pompe tombe en panne dans la chaine, tout le système est en arrêt. »

Plusieurs techniciens sont mobilisés, comme le volontaire Babou Bama, un ex-travailleur à la retraite afin de remettre sur pied, les pompes en panne. « Il y a des pompes qui tombent en panne et comme c'est mon domaine, j'ai demandé si on peut me permettre d'aider ceux qui sont sur le terrain. Il y avait des vieilles pompes qu'ils utilisaient et des pompes qui ont été endommagés par une "noyade". Donc, nous sommes en train de les reviser pour les mettre en service dès la nuit. »

Toujours impossible de plonger

Les plongeurs attendent toujours le feu vert des laboratoires d’analyse d’eau. L’office nationale de l’eau a procédé à un nouveau prélèvement pour une contre-analyse. Le lieutenant Sidi Stephane Nana, coordonnateur de l’équipe des pompiers donne des explications : « Le problème de la visibilité n'est pas résolu puisque l'on n'a même pas les appareils qui permettent de voir dans l'eau, étant donné que c'est une eau boueuse. Et l'on ne sait pas ce que cela renferme en matière de produits chimiques. »

►À lire aussi : L'inquiétude des familles des mineurs piégés à Perkoa

Le niveau d’eau a encore baissé. L’équipe de prise en charge sanitaire a déjà installé son quartier général sur le site. Plusieurs ambulances sont sur place.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles