Burkina Faso: la nomination de Mahamadou Issoufou comme médiateur accueillie favorablement

Au Burkina Faso, la classe politique et la société civile s’expriment après la désignation de l’ancien président nigérien comme médiateur. Les différents acteurs espèrent qu’avec son intervention, une sortie de crise sera trouvée sur le délais de la transition et le retour à un ordre constitutionnel normal.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

« Un ami » du Burkina Faso, « un démocrate confirmé », qui connait très bien l’histoire politique du pays des hommes intègres. C’est ainsi que Abdoul Karim Sango, le président du Parti pour la renaissance nationale salue le désignation de l’ex-président nigérien Mahamadou Issoufou, comme médiateur de la Cédéao pour faciliter le dialogue entre l’organisation sous-régionale et les Burkinabè. « C'est une personnalité qui connaît très bien l'histoire politique, ses acteurs politiques et la question du terrorisme pour l'avoir gérée, dit-il. Qui mieux que lui dans un contexte comme cela aurait pu véritablement aider le Burkina à sortir de l'impasse dans laquelle le pays se trouve en ce moment ? »

Ces différents acteurs politiques et de la société civile espèrent que toutes les parties seront dans de meilleures dispositions pour la réussite de cette médiation.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles