Burkina Faso: l’Assemblée législative de transition élit son nouveau président

AFP - OLYMPIA DE MAISMONT

Le Dr Ousmane Bougouma a été élu à la tête de l’Assemble législative de transition du Burkina Faso vendredi 11 novembre. L’enseignant de droit à l’Université Thomas Sankara a obtenu 65 voix contre deux pour sa concurrente, Bénédicte Bailou, issue de la société civile. Il avait déjà siégé au sein de l'institution de mars à septembre 2022, où il était le président de la commission des Affaires générales, institutionnelles et des droits humains.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

À peine élu à la tête de l’Assemblée législative de transition, Ousmane Bougouma rappelle aux députés que le Burkina Faso vit les moments difficiles de son histoire, et l’heure n’est pas aux célébrations, ni aux réjouissances, mais plutôt à « l’abnégation » et à « l’engagement au travail ».

Cette assemblée est chargée de voter les textes des réformes prévues pendant la transition, un défi pour le président de cette assemblée. Il appelle tous les députés à cultiver la cohésion et le travail collaboratif afin de réussir leur mandat :

Dans ce contexte, il nous incombe de développer des initiatives pour légiférer autrement, en prenant en compte les opinions du peuple. Nous essayerons de le faire dans le respect de nos lois et textes en vigueur, en exploitant au mieux les technologies de l’information et de la communication. Il s’agira de recueillir les contributions des populations à la base, pour légiférer autrement, dans le sens de leurs besoins.


Lire la suite sur RFI