Burkina Faso: l’ancien président Compaoré présente ses excuses à la famille Sankara

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une délégation du gouvernement ivoirien était reçue, mardi 26 juillet au matin, à Ouagadougou par le président de la transition burkinabè. Une délégation ivoirienne porteuse d'une lettre de Blaise Compaoré. Dans cette lettre, il est question d'excuses de Blaise Compaoré à l'égard de la famille Sankara.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

Blaise Compaoré demande pardon au peuple burkinabè pour tous les actes qu’il a pu commettre durant son mandat, plus particulièrement à la famille de son « frère et ami » Thomas Sankara, a-t-il précisé.

« J’assume et je déplore du fond du cœur toute la souffrance et les drames vécus par toutes les victimes durant tout le temps que j’ai passé à la tête du Burkina Faso. » Il demande à toutes les familles de lui accorder le pardon. « Je souhaite que nous puissions aller de l’avant désormais, pour reconstruire notre destin commun sur la terre de nos ancêtres », a-t-il précisé dans ce message adressé au peuple burkinabè et au président Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Pour Blaise Compaoré, il est important que ses compatriotes taisent définitivement leurs querelles et rancœurs au nom de l’intérêt supérieur de la Nation. Un message qui intervient trois semaines après son cours séjour où il a pris part à une concertation avec l’actuel président.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles