Burkina Faso-Au moins 7 morts dans une embuscade dans l'est du pays

·1 min de lecture

OUAGADOUGOU (Reuters) - Au moins trois policiers et quatre membres d'une milice soutenue par les autorités ont été tués lundi lors d'une patrouille dans l'est du Burkina Faso, a-t-on appris de plusieurs sources au sein du gouvernement et des forces de sécurité.

Les victimes ont été prises dans une embuscade dans la ville de Tanwalbougou, dans la province de Gourma, ont expliqué les sources, qui ont requis l'anonymat, en précisant que le bilan pourrait s'alourdir.

Les quatre civils tués étaient membres des "Volontaires pour la défense de la patrie" (VDP), un groupe financé et formé par l'Etat dans le but de lutter contre les insurgés islamistes.

L'embuscade de lundi n'a pas été revendiquée dans l'immédiat mais des attaques d'insurgés liés à Al Qaïda ou à l'Etat islamique (EI) sont fréquentes au Burkina Faso comme au Mali et au Niger voisins.

Au Mali, l'armée a annoncé avoir tué 12 djihadistes dans la région de Mopti, dans le centre du pays, mardi matin, en précisant qu'un soldat avait trouvé la mort dans les combats.

L'attaque de mardi est la quatrième lancée depuis vendredi contre les forces maliennes ou celles des Nations unies.

(Thiam Ndiaga à Ouagadougou, avec Tiemoko Diallo à Bamako, version française Marc Angrand)