Publicité

Burkina Faso: une attaque d'hommes armés fait une cinquantaine de victimes civiles dans l'Est

Au Burkina Faso, des hommes armés ont attaqué le village de Galgnoini, dans la commune de Tigba, dans la région de l’Est, selon plusieurs sources. L’attaque s’est déroulée le 7 février dernier et a fait une cinquantaine de victimes parmi les civils. Cette région est sous le contrôle des groupes armés terroristes depuis plusieurs mois malgré les multiples opérations militaires.

Selon les témoignages de certains rescapés, les groupes armés terroristes sont arrivés le 4 février dernier dans un village de la commune de Tibga, dans l'est du Burkina Faso. « Ils ont intimé l’ordre aux populations de quitter les lieux », souligne un témoin. Mais malgré l’ultimatum, les populations avaient décidé de ne pas partir.

Quelques jours après, les mêmes hommes armés ont donc fait irruption dans le village, ont exécuté trois personnes et enlevé des habitants.

Vu la gravité de la situation, les habitants se sont mobilisés autour des volontaires pour la défense de la patrie afin de résister. « Les groupes armés sont alors revenus et ont ouvert le feu sur les populations sans distinction, surtout les hommes considérés comme des VDP », a expliqué un habitant de la région.

Le marché, les greniers et les vivres ont été saccagés et incendiés. Plusieurs habitants sont portés disparus. « Les forces de sécurité et les VDP sont déployés sur place, mais on observe des déplacements de populations vers les localités voisines », selon un analyste sur les questions sécuritaires.


Lire la suite sur RFI