Burkina Faso : une attaque contre un temple protestant fait 14 morts dont de nombreux enfants

franceinfo Afrique avec agences

Quatorze fidèles d’une petite église protestante, dont des enfants, ont été tués le 1er décembre 2019 lors d'une attaque à Hantoukoura, dans l'est du Burkina Faso, à la frontière avec le Niger. Une région qui a enregistré plusieurs attaques jihadistes ces derniers mois contre des lieux de culte. Cette attaque, qui a également fait de nombreux blessés, a été perpétrée par une "dizaine d'individus lourdement armés" arrivés à moto, qui "ont exécuté froidement les fidèles, dont le pasteur de l'église et des enfants", a précisé une source sécuritaire.

Toutes les victimes sont de sexe masculin

"Les victimes sont toutes de sexe masculin et beaucoup sont des enfants, dont l'âge varie entre 12 et 16 ans. Ils avaient sans doute accompagné les femmes ou leurs mères qui ont été épargnées par les terroristes", a affirmé à l'AFP la même source.

"Nous n'avons pas toutes les informations, mais le peu qu'on peut dire c'est qu'il s'agit d'une petite église, une église naissante qui n'avait pas plus de 20 membres. Ceux qui ont été froidement abattus, ce sont des enfants de 10, 12, 14 ans. Les femmes ont été épargnées", a déclaré le pasteur Henri Yé, président de la Fédération des Eglises et missions évangéliques.

Les églises systématiquement visées par les jihadistes

Le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi