Burkina Faso: 17 personnes tuées par une attaque jihadiste dans un village du nord du pays

Dans la nuit de mardi à mercredi, un groupe jihadiste armé a pénétré dans un village du nord du Burkina Faso pour y tuer 17 personnes.

Dans la nuit de mardi à mercredi, un groupe jihadiste armé a pénétré dans un village du nord du Burkina Faso pour y tuer 17 personnes. 

Dix-sept personnes ont été tuées dans la nuit de mardi à mercredi au cours d'une attaque jihadiste à Béléhédé, localité située dans la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso, a annoncé ce mercredi le ministre de La Défense Chériff Sy.

"Dans la nuit du 18 au 19 juin, un groupe armé terroriste a perpétré une attaque contre la population civile dans le village de Béléhédé. Cette attaque a causé 17 morts", a écrit le ministre dans un communiqué. 

"Une vaste opération de ratissage et de sécurisation de la zone a été immédiatement déclenchée par les forces armées nationales", a ajouté Chériff Sy. 

Recrudescence d'attaques armées

Il a appelé la population à "la vigilance et à dénoncer tout cas suspect". Le Burkina Faso, et particulièrement la région frontalière du Mali et du Niger, est le théâtre depuis quatre ans d'attaques jihadistes régulières, qui ont fait plus de 420 morts, selon un comptage de l'AFP.

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser  :