Burkina: devant leur camp, des manifestants exigent le départ des forces françaises

© Issouf Sanogo AFP

Des centaines de manifestants burkinabè se sont déplacés vendredi 28 octobre jusqu’au camp Bila Zagré de Kamboinsin, où sont stationnées les forces spéciales françaises que la « France quitte le Burkina Faso » et ce sous « 72 heures ». Les manifestants ont également réclamé le départ de cinq anciens ministres de l’ex-président de la transition Paul-Henri Damiba, reconduits dans le nouveau gouvernement.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

Munis de sifflets et de vuvuzelas, arborant des drapeaux burkinabè et russes, les manifestants ont rallié l’ambassade de France pour dire « non à la présence des forces françaises » : ils accusent la France de jouer un jeu trouble dans la lutte anti-jihadiste au Burkina Faso.

« Trop c’est trop, nous ne voulons plus de base militaire française au Burkina Faso. Nous exigeons leur départ pur et simple », martèle un responsable du mouvement Africa Révolution.

Ils ont été reçus par des soldats burkinabè qui ont réceptionné leur message, avec la promesse de le transmettre aux responsables militaires français.


Lire la suite sur RFI