Bureaucratie. Chaos en vue dans la campagne de vaccination en Allemagne

Frankfurter Allgemeine Zeitung (Francfort)
·1 min de lecture

Quand les doses de vaccin arriveront enfin en quantité suffisante, les centres de vaccination ne suffiront plus, et il faudra recourir aux médecins de ville. Mais l’organisation n’est pas au point, déplore la Frankfurter Allgemeine Zeitung.

“L’Allemagne n’est pas prête pour la vaccination de masse”, titrait ce week-end, alarmiste, la Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ). Il y a certes la queue dans les centres de vaccination comme celui de Hambourg, où, ce jour-là, on attendait 1 795 personnes, selon le quotidien conservateur de Francfort, mais ils sont loin de faire salle comble par manque de doses à injecter. L’Allemagne est à la traîne, elle n’a administré que 5,09 millions de doses depuis le début de sa campagne de vaccination fin décembre.

Mais, d’ici quelques semaines, quand les doses de vaccin seront enfin là, le pays fera face à d’autres problèmes, souligne la FAZ, qui a interrogé des représentants des administrations de santé régionales et du milieu médical. Une fois arrivées les 40,2 millions de doses de BioNtech et Pfizer, ainsi que celles de Moderna et d’AstraZeneca, et peut-être celles de Johnson et Johnson et de Curevac (qui pourraient obtenir prochainement une autorisation de mise sur le marché), qui va procéder à la vaccination des Allemands ? Le ministre de la Santé, Jens Spahn, a déclaré que les médecins

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :