Bureau de liaison : une délégation marocaine en Israël

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
La normalisation, symbolisée par la visite d'une délégation israélo-américaine, avec le conseiller national israélien à la sécurité, Meir Ben Shabbat, et le conseiller du président Trump, Jared Kushner, le 22 décembre au roi Mohammed VI au palais royal, suit son cours avec l'initiative de l'ouverture d'un bureau de liaison marocain à Tel-Aviv.
La normalisation, symbolisée par la visite d'une délégation israélo-américaine, avec le conseiller national israélien à la sécurité, Meir Ben Shabbat, et le conseiller du président Trump, Jared Kushner, le 22 décembre au roi Mohammed VI au palais royal, suit son cours avec l'initiative de l'ouverture d'un bureau de liaison marocain à Tel-Aviv.

La normalisation des relations entre le Maroc et Israël suit son petit bonhomme de chemin. Moins d'une semaine après la visite d'une délégation israélienne à Rabat pour signer une série d'accords, des responsables marocains sont arrivés dimanche en Israël en vue d'une visite « technique » préliminaire visant à préparer l'ouverture d'un bureau de liaison. Selon une source proche du dossier qui s'est confiée à l'AFP, ce déplacement de plusieurs jours doit être suivi par la visite d'une délégation plus importante.

Lire aussi Maroc-Israël : un premier vol commercial direct sur un avion d'El Al

Lire aussi Maroc-Sahara-Israël : variations autour d'un dilemme

Une vieille relation réactivée au plus haut niveau

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a invité, au cours d'un entretien téléphonique, le roi du Maroc Mohammed VI à venir en Israël, a indiqué vendredi le bureau du chef du gouvernement israélien. Le roi marocain s'est « félicité de la réactivation des mécanismes de coopération (?) et de la reprise des contacts réguliers », selon un communiqué du cabinet royal, qui n'a toutefois pas fait mention de l'invitation israélienne. Deux bureaux diplomatiques ont assuré la liaison entre le Maroc et Israël après les accords de paix israélo-palestiniens d'Oslo de 1993, jusqu'à leur fermeture après le déclenchement de la seconde intifada (soulèvement palestinien) en 2000.

Lire aussi Luc de Barochez ? Le coup de poker du roi du Maroc

Pour rappel, le Maroc abrite la [...] Lire la suite