Bure: Lecornu assure que l'Etat reviendra "autant de fois qu'il sera nécessaire"

1 / 2

Bure: Lecornu assure que l'Etat reviendra "autant de fois qu'il sera nécessaire"

En déplacement ce jeudi dans la Meuse pour le projet d'enfouissement des déchets nucléaires Cigéo, Sébastien Lecornu, le secrétaire d'Etat à la Transition écologique, a assuré que le gouvernement ferait preuve de fermeté pour maintenir l'ordre dans le bois de Lejuc.

Le secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Sébastien Lecornu, a assuré ce jeudi que "l'Etat reviendra pour maintenir l'ordre et faire respecter la loi autant de fois qu'il sera nécessaire" dans le bois Lejuc, épicentre de la lutte contre le projet d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Meuse).   

Lecornu en déplacement en Meuse

L'évacuation du bois Lejuc, menée à l'aube par 500 gendarmes, avait pour objectif d'"empêcher la constitution d'une ZAD (zone à défendre, NDLR), c'est-à-dire de constructions en dur", a précisé Sébastien Lecornu lors d'un point de presse à la préfecture de Bar-le-Duc.
    
Le secrétaire d'Etat effectue un déplacement ce jeudi et vendredi en Meuse consacré au projet d'enfouissement des déchets nucléaires Cigéo. Il doit rencontrer les acteurs économiques, les élus et les associations opposées au projet vendredi.

"Une concertation qui dure depuis 1990"

"L'Etat est revenu dans le dossier Cigéo, il est revenu dans le volet de la concertation et dans le volet de l'ordre public et l'application des décisions judiciaires", a assuré le secrétaire d'Etat à la Transition écologique. "Le gouvernement a rétabli l'ordre pour que la concertation qui dure depuis 1990 puisse reprendre", a-t-il expliqué.
    
L'évacuation du bois Lejuc permettra également à l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) "de se conformer à ses...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi