Bundesliga: la machine Bayern Munich fonce vers le titre

En s’imposant sur le terrain du Bayer Leverkusen samedi 6 juin (4-2), le Bayern Munich a fait un grand pas vers son 30e titre de champion d’Allemagne. Et le club bavarois améliore encore son énorme total de buts inscrits : 90 réalisations en 30 matches. Robert Lewandowski, Thomas Müller et leurs coéquipiers impressionnent.

Et dire qu’il y a un an, l’avenir du Bayern Munich suscitait quelques inquiétudes avec les départs de ses fabuleux ailiers Franck Ribéry (parti à la Fiorentina) et Arjen Robben (retraité)… Les supporters du fleuron de la Bavière sont rassurés : même sans le Français et le Néerlandais, leur potentiel offensif demeure impressionnant. Preuve en est encore, la nouvelle performance signée lors de la 30e journée du championnat d’Allemagne samedi 6 juin sur la pelouse du Bayer Leverkusen (4-2). Un match durant lequel les deux équipes ont rendu hommage à George Floyd et ont porté des brassards « Black Lives Matter » (« La vie des Noirs compte »).

Une moyenne de trois buts marqués par match

Le leader a certes concédé l’ouverture du score tôt dans cette rencontre (par Lucas Alario à la 10e), mais Kingsley Coman (27e), Leon Goretzka (42e) et Serge Gnabry (45e) ont remis les pendules à l’heure. En seconde période, Robert Lewandowski a aggravé le score (66e). Dans les derniers minutes, Florian Wirtz a juste atténué l’ampleur de la défaite pour le Bayer (4-2). Pour l’anecdote, Wirtz est devenu, du haut de ses 17 ans et 34 jours, le plus jeune buteur de l’histoire de la Bundesliga.

Pour le Bayern Munich, c’est un véritable boulevard vers le titre de champion d’Allemagne qui s’est ouvert. Avec 70 points, les joueurs de l’entraîneur Hans-Dieter Flick ont une avance confortable sur le Borussia Dortmund et le RB Leipzig (60 points et 59 points avant le début de la 30e journée). Et statistiquement, les chiffres s’affolent.

Depuis la reprise de la Bundesliga mi-mai après plus de deux mois d’arrêt liés à la crise du coronavirus, le Bayern Munich alterne entre victoires (2-0 contre l’Union Berlin, 1-0 contre le Borussia Dortmund) et gros cartons offensifs (5-2 contre l’Eintracht Francfort, 5-0 contre le Fortuna Düsselford, 4-2 contre le Bayer Leverkusen). C’est ainsi qu’après 30 journées, les Bavarois comptent 90 buts inscrits (3 buts/match en moyenne), un record à ce stade de la saison.

Un record vieux de 50 ans en danger, Lewandowski et Müller au top

Le Bayern Munich est même en lice pour faire tomber son propre record historique : en 1971-1972, à l’époque de Sepp Maier, Franz Beckenbauer, Uli Hoeness ou encore Gerd Müller, l’escouade emmenée par Udo Lattek avait inscrit 101 buts. Durant cette saison 2019-2020 particulière, le FCB peut faire encore mieux. S’ils maintiennent leur moyenne, les probables futurs champions termineront avec la bagatelle de 102 buts inscrits.

Auteur d’un tiers des buts du Bayern en championnat (30 buts), Robert Lewandowski a lui encore franchi un cap face à Leverkusen. Le Polonais a signé son nouveau record personnel de buts inscrits toutes compétitions confondues. Entre la Bundesliga, la Coupe d’Allemagne et la Ligue des champions, l’attaquant affiche 44 buts au compteur. Et il lui reste quelques matches pour faire encore mieux…

Autre joueur qui s’est distingué : Thomas Müller. Le milieu offensif, célèbre pour sa polyvalence, a distribué deux passes décisives face au Bayer (l’une pour Coman, l’autre pour Goretzka). Cela lui fait donc 20 passes décisives en Bundesliga depuis le début de la saison. Le record établi par le Belge Kevin De Bruyne avec Wolfsburg en 2014-2015 est égalé. Rendez-vous le 13 juin contre le Borussia Mönchengladbach pour la prochaine ?