« Bullet train », « L’Année du requin »… Les critiques des films en salles cette semaine

© Scott Garfield/2022 CTMG // The Jokers / Les Bookmakers

Les promesses d’Hasan ***

De Semih Kaplanoglu, avec Umut Karadag, Filiz Bozok. 2h27.

Alors qu’il tente d’empêcher l’installation d’un pylône électrique sur son champ, un paysan turc apprend qu’il a été tiré au sort pour partir à la Mecque. Il promet à sa femme de réparer les fautes qu’il a commises. Portraiturant par petites touches un homme confronté à sa mauvaise conscience, le réalisateur de Miel livre un drame subtil, sensoriel et métaphorique qui prend son temps sans perdre en route le spectateur. Sa beauté plastique envoûte, comme son ambiance sonore (le chant du vent dans les arbres). Il doit aussi beaucoup à la qualité de son interprétation. Bap.T.

Bullet train **

De David Leitch, avec Brad Pitt, Sandra Bullock, Aaron Taylor-Johnson et Michael Shannon. 2h07.

Au Japon, le tueur à gages Coccinelle est chargé d’une mission : récupérer une valise dans le train le plus rapide du monde entre Tokyo à Kyoto. Déterminé à y parvenir sans avoir recours à la violence, il découvre que la mallette appartient à des nettoyeurs de la mafia… Le cascadeur et réalisateur David Leitch (John Wick) est parfaitement dans son élément avec cette comédie d’action adaptée d’un roman de Kotaro Isaka. Elle mêle humour décalé, voire carrément loufoque, et hémoglobine à gogo. S’inscrivant dans les traces du Quentin Tarantino de Kill Bill, ce film au scénario à tiroirs et aux multiples apparitions surprises est un spectacle décomplexé, cartoonesque, joyeusement bordélique et revigorant, même si totalem...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles