« Bugaled Breizh » : Le commandant d’un sous-marin anglais provoque la colère des familles des marins

·2 min de lecture

NAUFRAGE - Depuis l’accident survenu en 2004 et qui a coûté la vie à cinq marins, les familles des victimes pensent qu’un sous-marin a accroché le chalutier breton

Son audition était très attendue des familles des victimes du Bugaled Breizh. Sans surprise, elle s’est révélée fade et n’apporte rien au dossier étudié par la Haute cour de Londres depuis une semaine. Mardi, Andrew Coles a maintenu sa version. Non, le Turbulent, le sous-marin qu’il commandait à cette époque, n’était pas dans la zone où pêchait le chalutier breton avant que ce dernier ne sombre en seulement 37 secondes. « Nous n’étions absolument pas impliqués. Nous étions à quai à Devonport [sud-ouest de l’Angleterre] le 15 janvier 2004 », a-t-il affirmé.

Ces 37 secondes, un temps anormalement court pour un tel naufrage, constituent pourtant la base des convictions des familles des victimes. Depuis la mort des cinq marins, ces dernières estiment que seul un sous-marin a pu crocheter le chalutier et l’entraîner au fond en si peu de temps, broyant la coque sous la pression. A ce jour, seuls trois des cinq corps des marins ont été retrouvés. Ces dernières déclarations de la part du commandant ont provoqué la colère des familles des marins.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Naufrage du Bugaled Breizh : Les familles des victimes lancent un appel à Jean-Yves Le Drian
Bugaled Breizh : Des secouristes évoquent la présence d’un sous-marin près du lieu du naufrage
Mer de Chine : Un sous-marin américain heurté par un objet non identifié

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles