Un bug de Facebook a-t-il révélé que le père de Greta Thunberg écrivait à la place de sa fille ?

Benoît Zagdoun

Aux Nations unies à New York, à l'Assemblée nationale à Paris, au Forum économique mondial à Davos... A chacune de ses très médiatiques apparitions sur la scène politique internationale, la militante écologiste Greta Thunberg, âgée de 17 ans, essuie un déluge de critiques. L'adolescente suédoise serait trop jeune, ferait mieux de retourner étudier, serait manipulée et même payée... Autant d'affirmations auxquelles franceinfo a déjà apporté des réponses.

Mais alors que l'activiste s'exprimait devant l'élite économique mondiale, réunie à Davos en Suisse, mardi 21 janvier, vous nous avez posé cette question dans le live de franceinfo : "J'ai lu il y a quelques jours que c'était le père de Greta Thunberg qui lui écrivait ses interventions... Ce qui n'enlèverait rien au fond mais ternirait l'image de la jeune icône. Qu'en est-il exactement ?" Remontons donc le fil de cette polémique, alimentée par les détracteurs de la militante.

Une page Facebook administrée depuis le compte de son père

Vendredi 10 janvier, le magazine américain Wired (en anglais) rapporte qu'un bug de Facebook a momentanément rendu accessible une information qui ne l'est pas forcément sur le réseau social : l'identité des personnes qui gèrent les pages de personnalités publiques ou d'entreprises a été brièvement consultable. Ce problème de sécurité, survenu à l'occasion (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi