"Buffy": l'actrice Charisma Carpenter accuse le réalisateur Joss Whedon d'abus de pouvoir et de harcèlement

Nawal Bonnefoy
·3 min de lecture
Charisma Carpenter en 2019 - Dia Dipasupil / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Charisma Carpenter en 2019 - Dia Dipasupil / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

"Pendant près de deux décennies, j’ai tenu ma langue et même inventé des excuses pour certains événements qui me traumatisent encore à ce jour". L'actrice Charisma Carpenter a publié ce mercredi un long message sur les réseaux sociaux. Elle y accuse le producteur et réalisateur Joss Whedon de comportements "hostiles et toxiques" lors du tournage de la série Buffy contre les vampires ainsi que son spin-off, Angel.

"Joss Whedon a abusé de son pouvoir à de nombreuses reprises lorsque nous travaillions ensemble sur les tournages de Buffy et d’Angel", peut-on lire. "Il trouvait cela drôle, mais cela a développé mon anxieté, m'a fait perdre le contrôle de moi-même et m'a éloignée de mes collègues. Ces incidents dérangeants ont déclenché une maladie physique chronique dont je souffre encore. C’est le cœur battant et lourd que je confie avoir surmonté cela en m'isolant et, parfois, de façon destructrice", écrit la comédienne.

Manipulation et intimidation

L'actrice affirme que Joss Whedon s'est montré particulièrement cruel envers elle alors qu’elle était enceinte de 4 mois, la qualifiant de "grosse" devant les autres acteurs et l’équipe de tournage. Il lui aurait ausi demandé si elle comptait "garder" l'enfant et l'aurait accusée de "détruire" la série. "Il a manipulé ma féminité et ma foi et m'a virée sans cérémonie la saison suivante quand j'ai accouché", affirme-t-elle.

"Il était méchant et agressif, il me dénigrait ouvertement devant les autres", poursuit-elle, déplorant une ambiance de compétition entre les membres du casting, "montés" les uns contre les autres afin de chercher "la validation" du créateur du feuilleton. Pour elle, c'était Joss Whedon, "le vampire".

Le soutien de Sarah Michelle Gellar

Le message de Charisma Carpenter a reçu le soutien quasi-immédiat de la star de Buffy, Sarah Michelle Gellar, qui incarnait l'héroïne chasseuse de vampires.

"Si je suis fière d'avoir mon nom associé à celui de Buffy Summers, je ne veux pas être à jamais associée à celui de Joss Whedon", a-t-elle écrit sur son compte Instagram, précisant qu'elle ne ferait pas de commentaire supplémentaire. "Toutefois, je soutiens tous les survivants d'abus et je suis fière qu'ils prennent la parole", a-t-elle ajouté.

Une suite aux accusations de Ray Fisher

Les révélations de Charisma Carpenter ont été motivées par d'autres allégations similaires à l'encontre de Joss Whedon. L'été dernier, un acteur de Justice League, Ray Fisher, avait accusé Whedon (qui a repris la réalisation du film de super-héros près le départ inattendu de Zach Snyder) de comportements "grossiers, abusifs, non professionnels et tout à fait inacceptables", sur le tournage. Des accusations qui avaient mené à une enquête au sein du studio WarnerMédia.

Dans son message, l'actrice de Buffy révèle avoir participé à cette enquête et affirme croire Ray Fisher. En décembre dernier, l'acteur avait annoncé qu'il ne travaillerait plus pour DC Film, et ne jouerait donc pas Cyborg dans le film The Flash. "Son licenciement a été la chose de trop pour moi", écrit Charisma Carpenter. "Je suis triste qu'en 2021, les professionnels aient encore à choisir entre la dénonciation dans leur environnement de travail, et la sécurité de l'emploi".

"Malgré la peur que cela puisse avoir un impact sur mon futur, je ne pouvais plus rester silencieuse", conclut Charisma Carpenter.

Article original publié sur BFMTV.com