Buenaventura, le port colombien des disparus de la violence

Quelque 2 000 Afro-Colombiens vivent sous la surveillance des forces de l'ordre sur le pont de Nayero à Buenaventura, la principale ville portuaire du Pacifique en Colombie. Les habitants appauvris de La Playita, un quartier de maisons sur pilotis qui mène aux mangroves ou aux estuaires de la ville, vivent dans une peur constante face à une escalade de la violence dans la région, avec des rapports faisant état de disparitions et de corps retrouvés dans l'eau.