Budget : le Sénat relève de nouveau le plafond du quotient familial

·2 min de lecture

Budget : les sénateurs relèvent le quotient familial

Parfois, les débats sur le budget se suivent et se ressemblent. Comme les années précédentes, la majorité sénatoriale LR-UDI a adopté un relèvement du quotient familial. Et comme chaque année, le gouvernement, qui s’y oppose, reviendra sur ce vote devant l’Assemblée.

Mais pour les sénateurs de droite et du centre, c’est une question autant de fond que de position politique. Il faut aider les familles. L’amendement du rapporteur LR, Jean-François Husson, propose ainsi de relever le plafond du quotient familial de 1570 euros à 1750 euros par demi-part pour l’impôt sur le revenu 2021 pour donner plus de pouvoir d’achat aux familles. « Près de 2 millions de familles seraient concernées » souligne le rapporteur ou plus exactement 1,7 million. La droite sénatoriale a le mérite de la constance sur le sujet. La mesure était déjà adoptée en 2017 par exemple ou encore en 2019.

« Nous ne partageons pas les critiques sur la réforme du quotient intervenue entre 2013 et 2015 » a répondu le ministre en charge des Comptes publics, Olivier Dussopt. Il a au passage informé la Haute assemblée des résultats définitifs, obtenus « depuis quelques heures », sur la baisse de l’impôt sur le revenu de 5 milliards d’euros, décidée par le gouvernement depuis le début 2020 au bénéfice de 17 millions de Français : « 302 euros de montant moyen » annonce Olivier Dussopt, « nous le retrouvons de manière extrêmement bien répartie sur l’ensemble du territoire ». Pour le ministre, c’est aussi « une réponse à l’argument de la réévaluation des tranches ».

« Débat éternel » et « rituel » sur l’impôt sur le revenu

Car ce fut, là encore comme les années précédentes, l’autre débat de ce début de PLF : le niveau de l’impôt sur le revenu. Pour le centriste Vincent Delahaye, il faut baisser les premières tranches. Pour les socialistes et les (...) Lire la suite sur Public Sénat

Le Sénat veut une reconnaissance du Haut-Karabagh

Confinement : 68 sénateurs réclament la reprise des sports en plein air

« Les commerces pourraient rouvrir le 28 novembre » affirme Roland Lescure

L’enseignement français à l’étranger : un réseau résilient face à la crise sanitaire et sécuritaire

« Alarmistes » contre « rassuristes » : une guerre de communication face à la pandémie