Budget de la Sécurité sociale : Élisabeth Borne déclenche pour la troisième fois le 49-3

© Jacques Witt/SIPA

Ce n'est pas une grande surprise. Privée de majorité absolue et embourbée dans de longs débats avec les oppositions (RN et Nupes), Élisabeth Borne a de nouveau engagé mercredi soir à l'Assemblée la responsabilité de son gouvernement via le 49-3 , sur l'ensemble du projet de budget 2023 de la Sécurité sociale. « Tous les groupes d'opposition nous avaient fait savoir qu'ils ne voteraient pas le texte final », a-t-elle déclaré aux quelques députés restants dans l'hémicycle pour justifier son choix. Élisabeth Borne a expliqué : « Aujourd’hui, 1.160 amendements restent à examiner. Au rythme où vont les travaux, nous aurions besoin de plus de 80 heures de débats pour achever l’examen du texte, hors, nous arrivons à terme du calendrier que vous avez vous-même établi pour cette discussion ». Mais selon la Première ministre, le texte final « tient compte des échanges avec l'opposition en commission ». Elle affirme que « plus de 150 amendements ont été retenus, de la majorité comme des oppositions ».

Une nouvelle motion de censure déposée avant ce jeudi soir ?

Une version contredite par la gauche. « Le gouvernement nous a autorisés à examiner 9 articles sur 53, il a fait son tri dans les amendements à sa convenance », a critiqué le communiste Pierre Dharréville. « À cette voie autoritaire, le gouvernement aura ajouté le cynisme et le désordre », a tancé l'insoumis Eric Coquerel.

Lire aussi - Le gouvernement pourrait faire appel jusqu'à dix fois au 49-3 d'ici Noël

Le texte sera considé...


Lire la suite sur LeJDD