Budget de la Sécu : Élisabeth Borne déclenche un septième 49.3 sur l'ensemble du projet

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Septième 49.3 pour Élisabeth Borne  : la Première ministre a ressorti mercredi l'arme constitutionnelle, sur le projet de budget de la Sécu pour 2023 , en lecture définitive à l'Assemblée, les députés de la Nupes répliquant par l'annonce d'une motion de censure. "À quelques jours du terme du délai constitutionnel, je regrette à nouveau, comme je l'ai déjà fait, que les positions soient restées figées. Et que malgré les avancées, chaque groupe d'opposition ait réaffirmé sa volonté de s'opposer au projet de loi, quoi qu'il contienne, quel qu'il soit", a déclaré la Première ministre à la tribune de l'Assemblée.

>> LIRE AUSSIPeines alourdies, expulsions accélérées... La loi anti-squat divise l'Assemblée nationale

 

"Le texte n'a pas bougé d'une virgule par rapport à la version qui a été adoptée lundi dernier", après le rejet d'une précédente motion de censure, a-t-elle également déclaré.

Le Sénat rejette l'examen du projet de loi

Entretemps, le Sénat a rejeté son examen , reprochant au gouvernement d'avoir "balayé" ses amendements "emblématiques" sur l'âge de départ à la retraite. Mercredi, le gouvernement et la majorité ont à nouveau défendu des mesures de préventions (rendez-vous aux âges-clés de la vie), la création d'une 4ème année de stage en médecine générale "en priorité" dans les déserts médicaux, mais aussi un texte de "responsabilité budgétaire".

"Nos concitoyens retiendront des mesures déterminantes et non les péripéties d'un triste spectacle politicien de moti...


Lire la suite sur Europe1