Budget : la motion de censure de LFI de nouveau rejetée par l’Assemblée nationale

© Jacques Witt/SIPA

Une nouvelle motion de censure déposée par La France insoumise (LFI) a encore été rejetée par l’Assemblée nationale ce vendredi. La motion du parti d’extrême gauche n’a recueilli que 188 voix sur 289, indique l’AFP. Le projet de loi finances 2023 a ainsi été adopté en première lecture. Il sera examiné au Sénat le 17 novembre prochain. Cette motion, déposée par LFI  après le déclenchement pour la quatrième fois du 49-3 par l’exécutif , avait pourtant bénéficié de l’appui du Rassemblement national (RN). Lire aussi - Le gouvernement pourrait faire appel jusqu'à dix fois au 49-3 d'ici Noël

« L'ambivalence insoumise atteint son paroxysme »

Élisabeth Borne s’est d’ailleurs montrée très critique à ce sujet lors d'une prise de parole dans l'hémicycle. La Première ministre a en effet déclaré, citée par l’AFP : « Une fois de plus, les voix du RN se joindront à celles de La France insoumise. Et pourtant, aujourd'hui, l'ambivalence insoumise atteint son paroxysme. » Elle s’en est aussi particulièrement prise au RN, affirmant se réjouir « de voir, enfin, l'extrême droite rejetée dans le texte de la motion de censure insoumise », rappelant au passage les propos jugés racistes du député RN Grégoire de Fournas, exclu de l'Assemblée nationale pour 15 jours .

« Voulons-nous vraiment d'une instabilité et d'un désordre ? »

Pour la cheffe du gouvernement, il est hors de question que « le débat parlementaire se transforme en un drame démocratique en trois actes », c’est-à-dire « démagogie, bloca...


Lire la suite sur LeJDD