Budget: le gouvernement s'attend à moins de croissance et plus d'inflation que prévu pour 2023

Le gouvernement français table dans son projet de loi de finances pour 2023 sur une croissance de 1% l'an prochain, contre 1,4% anticipé jusqu'ici, a indiqué mardi à des journalistes le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Le ministère révise en hausse en revanche sa prévision d'inflation pour 2022 (5,3% contre 5% attendus en juillet) et 2023 (4,2% contre 3,2%), dans un contexte de "poursuite de la guerre en Ukraine, de tensions sur les prix de l'énergie et de fragilité économique" des principaux partenaires commerciaux de la France. Malgré ces vents contraires, "la France résiste", a assuré M. Le Maire. Il s'est félicité d'une croissance attendue à au moins 2,5% pour 2022. Malgré la révision à la baisse de la croissance pour l'an prochain, "nous tiendrons les 5% de déficit public en 2023", a promis le ministre de l'Economie. "C'est la condition de la crédibilité de la trajectoire de nos finances publiques pour l'ensemble du quinquennat", qui prévoit que le déficit revienne sous le