Budget : le gouvernement compte sur la croissance pour réduire le déficit

·1 min de lecture
Bruno Le Maire et Olivier Dussopt financent les dépenses publiques grâce à des rentrées fiscales meilleures que prévu. Attention au réveil brutal. 
Bruno Le Maire et Olivier Dussopt financent les dépenses publiques grâce à des rentrées fiscales meilleures que prévu. Attention au réveil brutal.

Le gouvernement enfile comme des perles les bonnes raisons de dépenser. En cette fin d?année, Bruno Le Maire et son ministre délégué au Budget, Olivier Dussopt, ont présenté à la commission des Finances le traditionnel budget rectificatif de fin de gestion pour 2021. Bilan : un peu plus de 6 milliards de nouvelles dépenses de l?État, selon Bercy, dont 3,6 pour la fameuse « indemnité inflation », c?est-à-dire le chèque de 100 euros envoyé aux Français qui gagnent moins de 2 000 euros par mois. Le gouvernement a donc fait le choix de financer l?essentiel de son coût en 2021, la facture pour 2022 étant limitée à 200 millions d?euros supplémentaires pour les fonctionnaires et les retraités de la fonction publique et des régimes spéciaux. Un arbitrage de toute dernière minute dont le Haut Conseil des finances publiques n?a pas pu prendre connaissance pour formuler son avis sur le texte publié mercredi?

À LIRE AUSSI« Indemnité inflation » : l?État grand ordonnateur du pouvoir d?achat

2,6 autres milliards serviront à indemniser des opérateurs de l?État pour leur perte pendant la crise sanitaire, dont 600 millions pour des institutions culturelles comme le Louvre ou Chambord, ou l?agence de gestion des infrastructures de transport. Le reste doit abonder France compétences, qui finance le bond exceptionnel des contrats d?apprentissage, très coûteux. « Les dépenses pilotables de l?État sont stables par rapport à la loi de finances initiale hors indemnité inflation et [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles