Budget: feu vert du Sénat à des baisses d'impôts des entreprises

AFP
·1 min de lecture

La mesure ne fait pas l'unanimité. Le Sénat à majorité de droite a voté vendredi soir en faveur de baisses d'impôts des entreprises prévues par le projet de budget 2021, malgré des critiques sur la perte de ce levier pour les collectivités, qui perçoivent leur produit. Les sénateurs ont adopté légèrement amendé l'article 3 du projet de loi de finances, sur la réduction de moitié de la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), avant d'examiner samedi l'article 4 qui porte sur la baisse de moitié des impôts fonciers (CFE et TFPB) pesant sur les sites industriels. Au total, la baisse de ces impôts s'élève à 10 milliards d'euros.

Ces impôts de production sont dénoncés de longue date par le patronat comme un frein à la compétitivité, en particulier dans l'industrie. La baisse de ces impôts était dans les tuyaux du gouvernement bien avant la crise mais il met aujourd'hui en avant l'idée qu'elle va aider à faire redémarrer l'économie. Cela va favoriser les "relocalisations" et les "créations d'emplois dans les territoires", a encore promu vendredi le ministre délégué aux Comptes publics Olivier Dussopt devant le Sénat.

La gauche monte au créneau

"Oui nous sommes d'accord" pour des entreprises "plus compétitives" et afin de les mettre "au même niveau que les entreprises de l'Union européenne", ont répondu Les Républicains. Mais quid de "l'autonomie des collectivités", qui avaient un pouvoir sur les taux de ces impôts, a notamment demandé Christine Lavarde (LR), rejointe par des sénateurs d'autres bords politiques. "Attention (...) Lire la suite sur La Tribune.fr