Budget européen : la Pologne et la Hongrie mettent leur veto

Lundi 16 novembre, la Hongrie et la Pologne ont mis leur veto au budget 2021-2027 de l’Union européenne, approuvé en juillet, et par extension, au plan de relance. "Ce qui coince, c’est le fait de conditionner les subventions européennes au respect de l’État de droit, c’est-à-dire le respect des libertés fondamentales, à l’indépendance de la justice et de la presse", précise le journaliste de France Télévisions, Julien Gasparutto, en direct de Bruxelles (Belgique). Une conditionalité que les deux pays refusent. Une négociation compliquée Le veto de la Pologne et de la Hongrie est un blocage de plus dans une négociation déjà très compliquée. En juillet, il avait déjà fallu cinq jours pour obtenir un accord de principe entre les différents chefs d’État. "Du côté des politiques, on reste optimistes. Les responsables européens espèrent pouvoir parvenir à un accord d’ici la fin de l’année. Le chemin sera étroit, reconnait-on à Bruxelles dans les couloirs de l’institution européenne", conclut Julien Gasparutto.