Budget : avec le Covid-19, 20 milliards supplémentaires aux mains de l'Assemblée

·1 min de lecture

Et de quatre budgets de crise : l'Assemblée nationale a entamé mardi l'examen du quatrième et dernier projet rectifié pour 2020, avec 20 milliards de dépenses supplémentaires en direction principalement des entreprises et indépendants, un soutien que les oppositions voudraient renforcer. Sur fond de grogne des petits commerces contraints à la fermeture, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire leur a "dédié" ce nouveau budget, leur promettant au coup d'envoi des échanges une "protection supplémentaire", notamment grâce au fonds de solidarité.

 >> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 10 novembre

L'accès au fonds de solidarité élargi

Son montant est gonflé de 10,9 milliards, en plus des 9 milliards déjà prévus, son accès nettement élargi, à des secteurs comme les loueurs de voitures ou les fleuristes, avec des montants augmentés, de 1.500 à 10.000 euros pour le mois de novembre dans certains cas. Le dispositif d'activité partielle est, lui, doté de 3,2 milliards d'euros supplémentaires, et 3 milliards d'exonérations de cotisations sociales sont programmées.

 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Vaccin contre le Covid : quels sont les obstacles qu'il reste à franchir ?

> Covid : faut-il s'inquiéter si les maux de tête persistent après la guérison ?

> Education : le premier confinement a fait baisser le niveau des élèves et creusé les inégalités

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs ...


Lire la suite sur Europe1