Budget 2022 : des dépenses encore en hausse

·1 min de lecture

Le gouvernement veut faire des missions régaliennes (police, justice, armées) la priorité de 2022, en concentrant les augmentations de dépenses sur ces ministères, mais peine toutefois à en finir avec les conséquences de la crise. Si le quoi qu'il en coûte présidentiel doit s'éteindre progressivement d'ici la fin de l'année, après plus d'un an d'épidémie, les ministères vont encore voir leur enveloppe gonflée de près de 10,8 milliards d'euros l'an prochain, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, en ouvrant le débat d'orientation des finances publiques jeudi 15 juillet à l'Assemblée nationale. C'est autant que la hausse déjà enregistrée en 2021.

"Nous avons privilégié les dépenses qui se trouvent au cœur des missions de l'Etat : les armées, la justice, la police, l'éducation et la recherche", a souligné le ministre, à neuf mois de l'élection présidentielle. Son collègue des Comptes publics Olivier Dussopt a concédé que les arbitrages furent "difficiles à rendre". 2022 sera "à la fois une année de poursuite de la relance", de "réformes" et une "année qui marquera le retour à la normalisation de la dépense publique", a-t-il assuré.

>> A lire aussi - Le Sénat adopte le premier budget rectifié pour 2021

Mais à droite, le président de la commission des Finances Eric Woerth (LR) a dénoncé un "dérapage" et un "renoncement". Au final, "la moitié de ces dépenses nouvelles sont le résultat de lois de programmation, donc de lois d'investissement dans les activité régaliennes de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Etats-Unis : l'inflation devrait rester élevée quelques mois encore
Covid-19 : les cas symptomatiques n'étaient quasiment que des non-vaccinés la semaine dernière en France
Etats-Unis : le “travail forcé des Ouïghours au Xinjiang, c'est fini", le Sénat vote l’arrêt des importations
Le montant colossal offert par les Etats-Unis pour des infos sur les hackers
Une indemnité pour les enseignants qui accueillaient des enfants de soignants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles