« Buddha Blue », 3-MMC… Près de 900 nouvelles drogues de synthèse identifiées

« Buddha Blue », 3-MMC… Près de 900 nouvelles drogues de synthèse identifiées

drogue - La cellule investigation de Radio France - France Info livre une vaste enquête sur le business grandissant des NPS, nouveaux produits de synthèse

Parmi les 10.000 échantillons de poudres, de végétaux, de cristaux mais aussi de liquides saisis par les douanes et testés chaque année, 10 à 20 % en moyenne appartiennent désormais à la catégorie des nouveaux produits de synthèse, les NPS. Ces chiffres sont tirés de la longue enquête de nos confrères de France Info sur le marché des nouvelles drogues de synthèse.

« Si les NPS restent moins consommées que le cannabis et la cocaïne en France selon les données de l’OFDT, ils sont clairement en train de se faire une place sur le marché de la drogue », avancent les journalistes.

Des ateliers de fabrication en Europe

A la différence des drogues dites classiques (cocaïne, héroïne, etc.) fabriqués à partir de plantes de coca ou de pavot, ces NPS sont issus de produits chimiques, tels que des dérivés du pétrole (benzène, kérozène, etc.) ou des acides et de l’acétone. La provenance de ces nouvelles drogues évolue également. « Il y a des ateliers de fabrication en Chine, mais désormais aussi sur le continent européen (principalement en Pologne et aux Pays-Bas) », explique à France Info Rita Jorge, analyste scientifique à l’OEDT.

Selon le rapport de l’Observatoire européen des drogues et toxicomanies (OEDT), une cinquantaine de NPS apparaissent sur le marché européen chaque anné(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Etats-Unis : Plus de 45.000 volontaires pour une chasse aux bisons organisée dans le Grand Canyon
Quand les dealers modernisent l'offre et l'acheminement de drogue
Les drogues de plus en plus pures et livrées par voie postale