"Buñuel après l'âge d’or" : le réalisateur surréaliste dans un film d’animation original et inattendu

Jacky Bornet
Le beau film d’animation "Buñuel après l'âge d’or" met en scène le réalisateur mexicain d'origine espagnole Luis Buñuel sur le tournage de son documentaire de 1933 "Terre sans pain".

C’est une tendance très actuelle des réalisateurs de sortir le cinéma d’animation du seul jeune public. Buñuel après l'âge d’or, premier film de l’Espagnol Salvador Simó, sorti ce mercredi 19 juin, reconstitue le tournage de Terre sans pain, documentaire de Luis Buñuel qui date de 1933. Un choix esthétique surréaliste ? Pas tant que ça.

Un nouveau cinéma d’animation

Projeté à Paris en 1930, L’âge d’or de Luis Buñuel, sur un scénario coécrit avec Salvador Dali, librement adapté du Marquis de Sade, fait scandale. Le réalisateur est désespéré et sans le sou. Un ami artiste gagne à la loterie espagnole et lui offre de financer son prochain projet, un documentaire sur la région la plus pauvre d’Espagne, les Hurdes. Une petite équipe est constituée pour un tournage épique dont le but est d’alerter sur les conditions de vie insalubre d’une population laissée à l’abandon.
Le cinéma d’animation connaît un renouveau dans le choix de ses sujets depuis Valse avec Bachir (2008) de Ari Folman. Pour recouvrer la mémoire, le réalisateur israélien interviewait d’anciens soldats ayant participé avec lui à l’invasion du Liban qui a conduit aux massacres de Sabra et Chatila en 1982. Récemment, Chris the Swiss de la Suissesse Anja Kofmel reconstituait son enquête sur la mort mystérieuse de son cousin parti en Yougoslavie en pleine guerre civile. Buñuel après (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi