BTS : ce n’est qu’un au revoir, mes fans

Photo Frederic J. BROWN/AFP

Neuf ans après ses débuts, le boys band BTS [Bangtan sonyeondan en coréen] a annoncé le 14 juin sa décision de marquer une pause. Le groupe asiatique avait conquis les principaux marchés du monde de la musique. Idols des jeunes, ses sept membres avaient réussi à étendre leurs activités au-delà de la scène musicale, en promouvant un message d’amour de soi et en s’exprimant contre le racisme.

Chaque membre de BTS – RM, Jin, Suga, J-Hope, Jimin, V et Jungkook – va mener sa propre carrière. Il ne s’agit pas d’une disparition du groupe, affirment-ils. Par ailleurs, l’annonce tombe à un moment où ils vont être amenés à rejoindre le service militaire obligatoire [qui dure entre dix-huit et vingt et un mois]. Le groupe a publié le 10 juin l’album Proof, une synthèse du premier chapitre de son existence.

Trouver sa propre voix

“Nous nous arrêtons pour faire une pause, mais nous avançons pour pouvoir passer de nouveau plus de temps ensemble”, a déclaré l’un d’eux dans la vidéo YouTube publiée le 14 juin, au cours de laquelle ils ont annoncé la nouvelle. On les y voit converser librement autour de quelques boissons alcoolisées. Le leader, RM, déclare : “Le système des idols de la K-pop [régi par les labels] ne laisse pas le temps de mûrir à ses acteurs sans cesse sollicités pour des tournages en tout genre.”

“À force de répondre aux engagements pris par le groupe, je n’ai pas eu le loisir de grandir intérieurement, alors que je me dois d’exprimer de ma propre voix ce qui ressort d’une réflexion profonde et solitaire.”

RM s’interroge par ailleurs sur son propre rôle : “Je suis devenu une machine traduisant du rap. Parler anglais était ma principale fonction. Notre équipe a perdu son orientation. Nous devons revenir après avoir pris le temps d’une introspection, mais c’est peut-être là un réflexe irrespectueux et ingrat vis-à-vis de nos fans qui nous ont permis de parvenir au sommet.” Il ajoute : “Je voudrais continuer à faire partie de BTS. Mais pour cela, je dois être moi-même, même si je ne serai plus un aussi bon danseur que je l’ai été.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles