A Bruxelles, Hollande s'interroge sur le plan européen de Hamon

François Hollande s'est interrogé jeudi sur le projet européen de Benoît Hamon, en semblant désapprouver les pouvoirs que le candidat socialiste à la présidentielle souhaite confier à une future Assemblée de la zone euro et sa composition envisagée. /Photo prise le 23 février 2017/REUTERS/Stephane de Sakutin

BRUXELLES (Reuters) - François Hollande s'est interrogé jeudi sur le projet européen de Benoît Hamon, en semblant désapprouver les pouvoirs que le candidat socialiste à la présidentielle souhaite confier à une future Assemblée de la zone euro et sa composition envisagée.

Dans un entretien au quotidien Le Monde publié jeudi, Benoît Hamon explique que cette assemblée "serait principalement l'émanation des Parlements nationaux" et aurait pour mission "de décider du budget de la zone euro, mais aussi des politiques d'harmonisation fiscale et sociale, des cibles à adopter dans la réduction des déficits, etc."

"Est-ce que pour contrôler ce budget de la zone euro, il faut avoir un Parlement de la zone euro ? On peut penser que les parlementaires européens qui relèvent des pays de la zone euro auraient à faire ce contrôle", a dit François Hollande, interrogé sur ce projet lors d'une conférence de presse au Conseil européen, à Bruxelles.

"Est-ce qu'il faut y associer des parlementaires nationaux ? A ce moment là, c'est un autre statut. Il faut sûrement associer les Parlements nationaux si on devait aller dans cette direction puisqu'il s'agirait de ressources supplémentaires", a-t-il ajouté.

"Mais, après, c'est qu'est ce que l'on fait de cette zone euro, qui décide ? Ceux qui décident dans la zone euro, ce sont les gouvernements, est-ce que les gouvernements sont légitimes ou pas ? Ils sont légitimes", a insisté le président français.

"Est-ce qu’ils doivent être contrôlés par les Parlements ? Le Parlement européen, éventuel Parlement de la zone euro et Parlements nationaux, oui à l’évidence", a-t-il poursuivi.

(Jean-Baptiste Vey)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages