Brut X met en lumière les fixeurs, citoyens de l'ombre derrière les reporters stars

© Brut X

La plateforme Brut X propose Fixers, un documentaire sur les fixeurs. Un mot qui ne vous dit peut-être rien. Et c'est précisément pour cette raison que ce documentaire a été réalisé. Fixeur est métier. Les fixeurs aident les journalistes à travailler dans les pays étrangers. Ces locaux, femmes et hommes, sont très précieux. Ils permettent de faire des reportages en toute sécurité et d'avoir des accès privilégiés. Charles Villa est grand reporter pour Brut. Il se rend régulièrement à l’étranger, sur des terrains dangereux, parfois en guerre. Pendant chaque reportage, il a décidé de filmer ses fixeurs, sans qui il n'aurait pas pu faire grand-chose.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Des personnes de l'ombre qui prennent tous les risques

"Très vite, j'ai commencé à les filmer parce que tout ce que j'apprenais sur le terrain venait, la plupart du temps, de mes fixeurs, parce qu'ils connaissent les locaux et la région", explique le journaliste au micro d'Europe 1. "Je trouvais hyper étonnant qu'on ne les entende jamais. Ce sont toujours les reporters français et étrangers que l'on met en avant et qui prennent la lumière. On les met en avant pour leur courage, alors qu'en réalité c'est grâce aux fixeurs et à leurs contacts."

Or, Charles Villa rappelle que ce sont les fixeurs qui prennent le plus de risques. "Eux restent sur place et ce sont eux qui doivent assumer s'il y a un problème après la diffus...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles