Bruno Sanches : "Audrey Fleurot est un stradivarius, c’est elle qui donne le "la" de HPI" (EXCLUSIF)

Votre personnage a pris plus d’épaisseur lors de cette deuxième saison. Vous avez pris plus de plaisir d’un point de vue personnel ?

Bruno Sanches : C’est toujours bien de pouvoir épaissir un personnage. On s’est bien éclaté dans cette deuxième saison. C’était cool de voir l’intérieur de Gilles, son appart, de voir sa vie en dehors du commissariat.

Quel regard portez-vous sur votre personnage justement ?

J’ai un regard attendrissant pour lui. C’est cool de voir qu’un policier peut avoir une sensibilité, surtout un membre de la police judiciaire car ils sont habitués à voir beaucoup de scènes de crime. On s’imagine que c’est un peu comme dans les films, que ce sont des gens qui voient un peu la vie en noir et on se rend compte que ce sont des gens comme tout le monde. C’est intéressant de voir que Gilles est plus profond que ce que l’on croit.

Vous êtes-vous inspiré d’un vrai policier judiciaire pour interpréter ce personnage ?

Je ne me suis pas vraiment inspiré de quelqu’un mais nous avons un référent sur la série qui s’appelle Franck Martin et qui travaille dans la PJ. Il est sur le tournage pour nous dire ce qui est crédible ou pas. On a beaucoup ri avec lui car c’est un mec très drôle malgré les histoires sombres qu’il nous raconte. A chaque fois je lui dis que je ne veux pas savoi... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles