Bruno Retailleau sur LR : «Nous sommes une droite qui parle clair et qui pense droit»

Lafargue Raphael / ABACA Press

Le président des LR au Sénat est revenu, mercredi 13 juillet sur France 2, sur la crise du Covid, le vote sur le pass sanitaire aux mineurs et aux frontières rejeté par les députés de l’opposition, mais aussi les mesures liées au pouvoir d’achat et la présidence des LR.

Bruno Retailleau a débuté l’entretien en commentant le résultat du vote à l’Assemblée Nationale concernant le pass sanitaire aux mineurs et aux frontières , lequel a été rejeté par les partis d’opposition. Elisabeth Borne en a, par ailleurs, appelé au Sénat : « L’esprit de responsabilité, on l’a toujours eu au Sénat. Je veux lui dire que si elle veut compter sur nous, il faut qu’elle reçoive les présidents de groupe du Sénat, pas que ceux de l’Assemblée Nationale. » Il a ajouté : « Sur ce texte-là, j’ai toujours été favorable aux contrôles aux frontières car si demain, un nouveau variant très dangereux pouvait arriver, il faut protéger les Français. »

Le président des LR au Sénat a également déclaré que d’autres sujets découleront de ce rejet : « On aura des questions à poser comme sur la réintégration des personnels soignants. Si cela devient endémique, il faudra réintégrer le personnel soignant. Nous voulons savoir où ils en sont de cette réflexion. » Il a redit que son parti ne sera pas dans une logique de blocage mais qu’il continuera à privilégier le « texte par texte » : « Il n’y a pas de majorité, mais le texte par texte exige des compromis, des pas les uns vers les autres. Il faut considérer le Parlement et le Sénat. Notre seule ligne est l’intérêt du pays avant tout. »

« On a appris que le lobbyiste a levé des fonds pour la campagne d’Emmanuel Macron et cela est un problème »

Vint ensuite la question du pouvoir d’achat : « On le votera à deux conditions : renforcer toutes les mesures sur le travail et exonérer les charges pour que cela ne pèse pas sur les entreprises. On veut la fin du quoi qu’il en coûte, que le gouvernement commence à faire des économies. » Bruno Retailleau a mis en avant une mesure des(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles