Bruno Le Maire et ses « romans Harlequin » raillés au gouvernement : « C’est ahurissant »

·1 min de lecture

C'est un livre qui fait beaucoup parler. Jeudi 14 janvier, un nouvel ouvrage, intitulé L’Ange et la Bête : Mémoires provisoires, écrit par Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, est paru aux éditions Gallimard. C'est dans le plus grand secret que le membre du gouvernement s'est affairé à l'écriture de son onzième livre durant ses vacances d'été. Mais cette initiative littéraire ne fait pas que des heureux. Selon Le Point, la publication de différents livres par le ministre, en parallèle de ses nombreuses invitations médiatiques, fait réagir parmi ses collègues. L'un d'entre eux est cité anonymement par l'hebdomadaire : "Certains passages à la mode 'romans Harlequin' nous avaient manqué".

Avec la sortie de ce nouveau livre, c'est le timing de publication, en pleins rebond et gestion de la crise sanitaire et économique, qui est regretté et pointé du doigt par plusieurs de ses collaborateurs ces derniers jours. "C'est ahurissant. Il faut lui rappeler qu'il est au gouvernement depuis trois ans", a réagi notamment une ministre dans les colonnes du Point. Le 17 janvier 2020, Le Monde faisait également part de l'incompréhension d'un proche de Bruno Le Maire : "Le timing de sortie est surprenant, ça encode le fait que la crise serait terminée, alors qu’on a encore les mains dedans", a soufflé un proche du président avant d'ajouter : "On se serait passé de ce livre."

Invité sur le plateau de C à vous, mercredi 13 janvier, Bruno Le Maire avait pris le temps (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ivanka Trump : ces bijoux reçus pendant ses années à la Maison-Blanche
Penelope et François Fillon : 5 choses à savoir sur leur manoir de Beaucé
Diana topless en Espagne : pourquoi la famille royale est rattrapée par ce mauvais souvenir
"Personne n'aurait compris" : Jean-Michel Blanquer coupe court à ses ambitions politiques
"On se dit tout" : Christine Kelly se confie sur ses relations avec Eric Zemmour