Bruno Le Maire : le ministre de l'économie dévoile une photo attendrissante de son fils

·1 min de lecture

Derrière l’homme politique, le père de famille. Ce vendredi 5 février, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a totalement surpris ses abonnés sur Instagram en publiant une photo très touchante de son fils avec son doudou. « Le difficile réveil du vendredi matin : bonne journée à toutes et à tous ! », a-t-il écrit en légende du cliché très attendrissant où l’on voit son fils encore un peu endormi avec le petit lapin qui accompagne ses nuits. Cette publication craquante d’un père comme les autres a touché les Français qui le suivent sur les réseaux sociaux. « Je suis de plus en plus fan, vous êtes humain, terriblement humain, authentique ou ‘normal’ comme disait l'autre ! Changez rien », écrit un internaute. « Que c’est mignon ! Belle journée à vous monsieur le ministre et bon courage », a commenté une autre. En bon père, Bruno Le Maire est littéralement fan de son fils.

Dimanche dernier, il avait déjà posté une photo de son plus jeune garçon où on le voyait en train de faire une étude de texte sur Gulliver. Soucieux de protéger son fils, il prend bien entendu soin de ne le montrer que de dos. Pas question de dévoiler son visage. L’attitude d’un père qui a décidé de placer sa vie de famille au-dessus de tout. Une promesse difficile à respecter quand on est un membre éminent du gouvernement en pleine crise sanitaire. S’il est mobilisé notamment pour venir au chevet des commerçants et diverses entreprises françaises, Bruno Le Maire tente malgré tout de garder du temps pour ses (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Donald Trump trop « imprévisible », Joe Biden va le priver d'une prestigieuse coutume
Prince William : découvrez son ami William Vestey, l'un des plus beaux partis du Royaume-Uni
The Voice : Benjamin Castaldi dévoile avec précision les salaires de Nikos et du jury... Et c'est du lourd !
« Sans Harry, elle est méchante et dans le contrôle » : la demi-soeur de Meghan Markle déchaîne ses coups
Emmanuel-Philibert de Savoie : "avec Clotilde, on a traversé des hauts et des bas"