Bruno Le Maire pour la création d'un parti présidentiel derrière Emmanuel Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a dit lundi souhaiter la création d'un "parti présidentiel" pour porter la réélection d'Emmanuel Macron à la tête de la France en 2022.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a dit lundi souhaiter la création d'un "parti présidentiel" pour porter la réélection d'Emmanuel Macron à la tête de la France en 2022. "Je suis favorable à la constitution d'un parti présidentiel qui rassemblerait tous ceux qui veulent soutenir la candidature d'Emmanuel Macron", a déclaré l'ancien membre des Républicains sur RMC/BFMTV.

"Je considère que plus les candidatures se multiplient plus nous devons nous rassembler derrière Emmanuel Macron s'il décide d'être candidat. Plus nous voyons revenir le vieux clivage droite-gauche qui n'apporte aucune solution aux problèmes du pays, plus nous devons, nous la majorité, dépasser ce clivage gauche-droite", a-t-il ajouté.

Stéphane Séjourné pour la création d'un "grand parti démocrate français"

Dimanche, l'eurodéputé LREM Stéphane Séjourné, conseiller politique d'Emmanuel Macron, a plaidé pour la création d'un "grand parti démocrate français" réunissant "d'ici les législatives" de 2022 les différentes composantes de la majorité, dans un entretien au Journal du Dimanche.

Pour Bruno Le Maire, l'"armature idéologique", d'un parti présidentiel, rassemblerait "ceux qui estiment que l'économie de marché fonctionne", que "la construction européenne est absolument indispensable" et qui "sont totalement engagés pour la lutte contre le réchauffement climatique".

Défendant le bilan, notamment économique, du quinquennat en cours, il a estimé qu'il fallait à "Emmanuel Macron cinq années supplémentaires". "Et je pense qu'avoir un parti présidentiel, qui rassemble toutes les composantes de la majorité, c'est un moyen de donner de l'élan à sa candidature", a-t-il insisté.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles