Brune Poirson admirative : "Emmanuel Macron a peu de défauts"

Le 21 juin 2017, Brune Poirson, alors députée, était nommée secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, dans le deuxième gouvernement d’Édouard Philippe. Au cours d’une interview accordée à Anne Roumanoff sur Europe 1, la vice-présidente de l’Assemblée des Nations unies pour l'environnement a dressé un bilan des deux dernières années écoulées. La femme politique de 37 ans confie être très admirative du parcours du président de la République Emmanuel Macron. « Souvent je le regarde et je dois dire qu’en le regardant faire, ça m’inspire beaucoup parce que sur plein de choses, il a beaucoup de courage politique. C’est quelqu’un qui ne lâche rien non plus, il y va », constate-t-elle.

Toujours lors de cet entretien, Brune Poirson pointe également du doigt sa facilité à communiquer avec son équipe malgré, parfois, les désaccords. « C’est quelqu’un qui est très ouvert et à l’écoute si on a besoin de lui parler (…) Il a peu de défauts mais vous savez parfois (…) vous travaillez pour quelqu’un et vous trouvez que c’est un très bon patron », poursuit-elle.

Le seul défaut de son chef ? Sa ténacité. « Il ne lâche jamais rien donc parfois c’est difficile faut suivre mais globalement, vous êtes contents de travailler pour quelqu’un d’inspirant ». Une admiration qu’Emmanuel Macron lui rendrait bien. On pouvait lire dans les colonnes de L’Obs que Brune Poirson était affublée par certains de ses collègues du surnom de « chouchoute du président ».

Retrouvez cet article sur GALA

Nathalie Baye décorée de la Légion d'honneur, sa fille Laura Smet aux anges
"Vous m'emmerdez" : quand Jacques Chirac s'agaçait des questions de Bernadette
Laeticia Hallyday obsédée par Instagram : cette manie de Johnny qui l’agaçait
Une journaliste de BFMTV s'en prend à la réforme des retraites : "Mon fils ne pourra pas réaliser son rêve"
PHOTOS - Miss France : qui sont les membres du jury ?