Bruce Willis : son combat secret contre l'aphasie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Stefanie Keenan / Getty Images
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré le soutien de ses proches, aphasique, Bruce Willis renonce à tourner.

Le mal a infusé lentement. En 2015, Woody Allen avait choisi Bruce Willis pour figurer dans « Café Society », avant de le congédier. La production a prétexté des problèmes d’emploi du temps de la vedette, avant que ne fuite la véritable raison de son remplacement : l’incapacité de Willis à retenir et dire ses longs dialogues. Chez Woody Allen, l’action passe davantage par le langage que par les muscles, et l’acteur ne pouvait plus dissimuler ses difficultés d’élocution, sa mémoire défaillante. Puis Hollywood a oublié. Et Willis a enchaîné une quantité industrielle de longs-métrages d’action crétins, indignes, irregardables, jusqu’à 22 ces quatre dernières années.

Lire aussi:Emma et Bruce Willis, amoureux malgré la maladie

« Precious Cargo », « Marauders », « Open Source », « White Elephant », « Survive the Game », « Out of Death », « Cosmic Sin », « Apex », « Gasoline Alley », « Die Like Lovers »… Des objets animés sortis uniquement en vidéo. Un des ultimes, « Paradise City », le voit renouer avec le comparse du temps de la splendeur, quand ils crevaient l’écran dans « Pulp Fiction », John Travolta. C’est si affreux que la tristesse affleure, ou le rire, face à tant de gâchis. La cérémonie parodique des Razzie Awards, qui récompense la pire performance d’un comédien, avait créé une catégorie spécifique à son nom.

Lire aussi:Les stars réagissent à la fin de carrière de Bruce Willis

Pourquoi une telle profusion de navets ? Les gazettes spécialisées ont argué du mauvais caractère de Willis, un homme aux humeurs changeantes dont les disputes avec de nombreux collègues sont légion, pour justifier une telle chute. Stallone l’avait accusé de cupidité et de flemme avant de lui refuser le salaire exigé, 4 millions pour(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles