Bruce Toussaint accusé à tort de participer à un déjeuner clandestin

·1 min de lecture

Après avoir interrogé Pierre-Jean Chalençon dans le cadre de la polémique autour des dîners mondains clandestins, auxquels un "membre du gouvernement" aurait participé, Bruce Toussaint se retrouve à son tour pointé du doigt. En cause, la photo d'un carton d'invitation, rapidement virale sur les réseaux sociaux, qui révèle que le journaliste de BFMTV aurait participé à un déjeuner clandestin à Deauville, courant mars. Ce que l'établissement dément, contacté par 20 Minutes.

Bruce Toussaint aurait-il été accusé à tort ? Un cadre de l'hôtel Novotel de Deauville, où se trouve le restaurant l’Etage au cinquième niveau, qui offre une vue panoramique sur la Manche, a assuré que "Bruce Toussaint était en séminaire le 13 mars 2021". Ajoutant que "les séminaires d’entreprise sont autorisés par le gouvernement" et que la restauration a été assurée par l'hôtel "dans le strict respect des mesures sanitaires applicables".

Le service de communication du groupe Accor, également joint par nos confrères, confirme ce séminaire qui a réuni selon eux 8 personnes. Pas de précision en revanche sur l'entreprise qui l'aurait organisé. Il est précisé du côté du ministère du Travail que les séminaires peuvent se dérouler uniquement si le télétravail n'est pas possible. Et qu'une personne doit déjeuner seule à sa table, en se tenant le plus éloigné possible des autres convives.

Une histoire qui fait écho à la révélation du Canard Enchaîné début mars. Des journalistes de BFMTV avaient été surpris au restaurant (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Katy Perry ne s’épile plus depuis la naissance de sa fille
VIDEO - Laurence Ferrari voit un avantage aux gestes barrière : "Si on peut éviter les bises lourdingues"
Scène de ménage entre Emmanuel et Brigitte Macron : "Il est ulcéré"
Agustín Galiana et l'absence de son père : sa profonde blessure
Michael Schumacher à court d'argent ? Sa femme met en vente leur maison