La bronchiolite présente sur tout le territoire français, sauf en Corse

La rédaction d'Allodocteurs.fr
L'épidémie de bronchiolite des nourrissons a gagné en une semaine l'ensemble des départements de France métropolitaine. Seule la Corse n'est pas touchée.

Plus aucune région de l’hexagone n’échappe à la bronchiolite. D’après le bulletin hebdomadaire de Santé publique France de ce mercredi 6 décembre, du 26 novembre au 2 décembre, l'épidémie s'est installée sur toutes les régions (hors Corse) contre sept régions la semaine précédente.

Augmentation du nombre de passages aux urgences

Les passages aux urgences pour bronchiolite ont augmenté de 31% par rapport à la semaine précédente. Parmi les 4.738 enfants de moins de 2 ans vus aux urgences pour bronchiolite, 1.581, soit 33%, ont été hospitalisés.

En outre, 813 enfants ont été vus pour bronchiolite par SOS Médecins du 26 novembre au 2 décembre, soit 18% de plus que la semaine précédente.

A Paris, les urgences pédiatriques de l'hôpital Robert Debré ont connu un afflux de passages avec une moyenne de 350 passages par jour pendant toute la semaine et 15 à 20 enfants hospitalisés chaque jour, "quasi exclusivement des bronchiolites sévères pour des nourrissons de moins de 1 ans", selon l'AP-HP (assistance publique - hôpitaux de Paris) dans un communiqué.

Une épidémie "particulièrement sévère" ?

L'AP-HP évoque une épidémie "particulièrement sévère cette année avec un pic, atteint depuis la fin de la semaine dernière, plus élevé que les années précédentes".

Toutefois, selon Santé publique France, "la sévérité de l'épidémie n'est pas supérieure à celle des années antérieures" et on saura seulement a posteriori, lorsqu'elle sera en phase descendante, si le pic de l'épidémie a été atteint.

La (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi