Bronchiolite : les hospitalisations au plus haut, le plan blanc déclenché

Les services d'urgences pédiatriques sont en difficulté face à l'épidémie de bronchiolite.   - Credit:Hervé KIELWASSER / MAXPPP / PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
Les services d'urgences pédiatriques sont en difficulté face à l'épidémie de bronchiolite. - Credit:Hervé KIELWASSER / MAXPPP / PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Le ministre de la Santé, François Braun, a annoncé, mercredi 9 novembre, le déclenchement du plan blanc dans tous les hôpitaux de France à cause de l'épidémie de bronchiolite qui met sous tension les services d'urgences. « Face à des niveaux d'hospitalisation sans précédent depuis 10 ans, engendrés par l'épidémie de bronchiolite, j'ai activé aujourd'hui le plan Orsan. Nous renforçons les moyens de chaque région pour soutenir les soignants et assurer la prise en charge des enfants et des familles », a-t-il indiqué sur Twitter. L'épidémie de bronchiolite a continué à progresser ces derniers jours en France malgré un infléchissement lié aux vacances scolaires, avec des passages aux urgences et des hospitalisations à des niveaux inédits « depuis plus de dix ans », ont souligné mercredi les autorités sanitaires. Constatant une « poursuite de l'augmentation » des indicateurs « malgré un infléchissement en lien avec les congés scolaires de Toussaint », Santé publique France a pointé des « nombres de passages aux urgences et d'hospitalisations pour bronchiolite très élevés et à des niveaux supérieurs à ceux observés aux pics épidémiques depuis plus de dix ans », dans son bilan hebdomadaire.

L'épidémie apparaît globalement plus marquée dans les régions de la moitié nord de la France, ajoute l'agence sanitaire publique dans son bilan hebdomadaire. Courante et très contagieuse, la bronchiolite provoque chez les bébés une toux et une respiration difficile, rapide et si [...] Lire la suite