Bronchiolite : 4 000 enfants hospitalisés en une semaine

Unsplash

Santé publique France (SPF) note, dans son bilan hebdomadaire sur l'épidémie de bronchiolite publié le 26 octobre, une "poursuite de l’augmentation importante des indicateurs de surveillance de la bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans".

De nouvelles régions, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, la Guadeloupe et la Martinique viennent de passer en "phase épidémique". Au total, ce sont 12 régions sur 13 qui sont touchées par l’épidémie. En une semaine, 4 000 enfants de moins de deux ans ont été hospitalisés. C’est deux fois plus que l’an dernier au pic de l’épidémie.

Pour rappel, la bronchiolite est une inflammation des bronches due le plus souvent à un virus. Fréquente et contagieuse, elle provoque chez les jeunes enfants une toux et une respiration difficile, rapide et sifflante. Chaque hiver, elle affecte environ 480 000 enfants en France, selon la Haute Autorité de Santé (HAS). Bénigne la plupart du temps, elle peut nécessiter une hospitalisation d’urgence chez certains nourrissons. Elle n’est que dans de très rares cas mortelle.

Cette nouvelle épidémie n’est pas une bonne nouvelle pour les services d’urgence pédiatrique déjà saturés. Pour répondre à l'urgence, le gouvernement a annoncé débloquer 150 millions d’euros pour soutenir les urgences, dont les services pédiatriques.

Ça peut aussi vous intéresser :

Pourquoi sommes-nous tous malades en ce moment ?

Qu'est-ce que la grippe de la tomate, qui affecte les enfants ?

En France, trop de médicaments sont prescrits (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cigarette : quel âge idéal pour arrêter de fumer ? Une étude a la réponse
Pourquoi y a-t-il une hausse des cancers chez les moins de 50 ans dans le monde ?
Les 5 aliments bio à choisir en priorité
Covid : attention le sous-variant BQ.1.1 d'Omicron ressemble à une gastro !
Les assistants vocaux sont-ils dangereux pour les enfants ?