Bronchiolite : en Île-de-France, déjà 28 transferts en réanimation pédiatrique vers d'autres régions

© TREMELET / IMAGE POINT FR / BSIP VIA AFP

La saturation des services de réanimation pédiatriques dans les hôpitaux franciliens, alors que sévit depuis début octobre une épidémie de bronchiolite , a déjà contraint les établissements à transférer 28 enfants vers des services de réanimation d'autres régions, a indiqué lundi l'Agence régionale de santé d'Ile-de-France à l'AFP. La région "est en phase épidémique de bronchiolite depuis le 3 octobre. Il est constaté une nette augmentation des passages aux urgences des enfants depuis trois semaines", indique l'ARS, précisant qu'"à ce jour, en Île-de-France, 28 transferts en réanimation pédiatrique ont été effectués vers d'autres régions".

Une épidémie de bronchiolite précoce

"Chaque hiver, les établissements pédiatriques de la région font face à des tensions en raison des épidémies hivernales, notamment avec la bronchiolite. Cette année, cette période coïncide avec un contexte difficile engendré par des tensions sur les ressources humaines en santé", explique l'agence, qui souligne que le nombre de lits est inférieur à ce qu'il était en 2021. "Actuellement, 27,5% des passages aux urgences pour bronchiolite des enfants de moins de 2 ans sont suivis d'une hospitalisation", selon l'ARS.

>> LIRE AUSSI - Épidémie de bronchiolite et tensions en pédiatrie : le cri d'alarme des professionnels de santé

Cette épidémie de bronchiolite, précoce cette année comme l'an dernier, se conjugue avec des difficultés à recruter des soignants, notamment des infirmières, dans les services ...


Lire la suite sur Europe1