BRM : la marque revient avec sa monoplace V16 !

·1 min de lecture

L'écurie de F1 BRM (British Racing Motors, à ne pas confondre avec l'horloger aux mêmes initiales) prépare son retour en tant que constructeur sous la houlette de John Owen, 81 ans, fils du patron historique de BRM Alfred Owen, en partenariat avec les spécialistes de la restauration Hall And Hall. BRM avait fait ses débuts en 1951 avant de devenir l'une des principales équipes des années 1960 puis de péricliter et mettre la clé sous la porte en 1978.

BRM va reproduire en trois exemplaires sa première voiture de course, la P15 V16 Mk1 de 1951. Animée par un moteur V16 de plus de 600ch capable de tourner à 12.000 trs/mn, cette monoplace pilotée notamment par Fangio avait fait parler d'elle à l'époque mais un changement de règlement empêcha l'écurie d'exploiter pleinement son potentiel. Or des numéros de série avaient été alloués à BRM pour assembler l'auto en plusieurs exemplaires ; ces numéros identifieront les châssis des voitures "continuation" à venir. On vous en dit plus en vidéo.

Une reproduction fidèle

Rick Hall, fondateur de Hall And Hall, faisait partie de l'équipe BRM dans les années 1970. Les nouvelles P15 V16 seront fidèles à l'originale dans les moindres détails selon la firme britannique, qui s'appuie sur environ 20.000 dessins techniques d'époque pour fabriquer et assembler les pièces. La "nouvelle" BRM répondra aux normes de la FIA pour pouvoir être engagée dans des courses de véhicules historiques.

La première auto est destinée (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Le Ford EcoSport Active (2020) dévoilé
Emissions de CO2 : Volvo au secours de Ford
Top 10 des voitures les plus vendues en France en 2020
AC Cobra Le Mans (1963) : une réédition électrique !
Volkswagen Golf R (2020): une boîte méca, mais pas pour nous
Confinement : vers une circulation plus restreinte ?