Britney Spears sous tutelle : la nouvelle décision surprenante de son père Jamie Spears

·1 min de lecture

A 39 ans, Britney Spears n’espère qu’une chose : être enfin free. En février 2007, la chanteuse vrillait dans un salon de coiffure aux Etats-Unis et avait saisi une tondeuse électrique avec laquelle elle avait rasé son crâne. Jugée instable psychologiquement, l’interprète de Baby one more time a été placée sous la tutelle de son père Jamie Spears. Et depuis 13 ans, l’homme contrôle les moindres aspects de la vie de la star. Sa carrière mais aussi sa vie privée sont depuis toutes ces années sous le joug de Jamie Spears. Finalement, en juin dernier, Britney Spears prenait la parole face au tribunal de Los Angeles et demandait à ce que son père soit retiré de cette fonction de tuteur. Dans un long discours, la princesse de la pop expliquait n’avoir même plus le droit de choisir sa coiffure, et est obligée de porter une contraception de force alors qu’elle rêve d’avoir un troisième enfant.

Après une longue bataille contre sa fille, James Spears a finalement déposé les armes le 12 août dernier. “Même si M. Spears est la cible incessante d'attaques injustifiées, il ne pense pas qu'une bataille publique avec sa fille au sujet de son service continu en tant que tuteur serait dans son meilleur intérêt. Ainsi, même s'il doit contester cette pétition injustifiée pour sa révocation, M. Spears a l'intention de travailler avec la Cour et le nouvel avocat de sa fille pour préparer une transition ordonnée vers un nouveau tuteur”, apprenait-on dans un long communiqué de son avocat.

Même pas un (...)

Lire la suite sur le site de Voici

"Une révélation totale" : André Manoukian évoque sa première rencontre avec son ex-compagne Liane Foly
"Jean-Paul Belmondo était jaloux de moi" : Frédéric Vanderwilt, l'ex-mari de Barbara Gandolfi, fait des révélations fracassantes
Mort de Jean-Paul Belmondo : un proche dévoile les derniers mots de l’acteur
"C'est un peu compliqué" : Albert II très cash sur l'absence de Charlène de Monaco
Mort de Jean-Paul Belmondo : pourquoi sa famille a “hésité” avant d'accepter l’hommage national aux Invalides

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles