Britney Spears : sa sœur Jamie Lynn lui aurait « tourné le dos »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Si Britney Spears a toujours été proche de sa petite sœur Jamie Lynn, il semblerait que les deux femmes ne s’entendent plus.

Après avoir été critiquée pour son silence, la sœur de Britney Spears, Jamie Lynn, s’était exprimée en story Instagram en juin dernier. Cette dernière avait alors affirmé son soutien à sa sœur ainée, expliquant avoir fait le choix de ne pas prendre part publiquement à son combat juridique. Elle préférait en effet la soutenir dans l’intimité « en tant que sœur et tante pour ses fils ». Pourtant, il semblerait que depuis plusieurs semaines, la chanteuse et sa sœur soient en froid. Une source proche de l’interprète de « Toxic » a confié à « E ! News » : « Britney se sent totalement abandonnée par sa sœur. » Avant de poursuivre : « Britney est très très très en colère et blessée. Elle a l’impression que sa sœur l’a laissée tomber dans le combat le plus important de sa vie. Elles étaient comme des meilleures amies pendant tellement d’années. Maintenant, Britney demande son soutien et sent que Jamie Lynn lui a tourné le dos. » 

A lire aussi : Enfant star : Britney Spears, « Je ne suis pas parfaite, je suis humaine » 

Règlement de comptes sur Instagram

Ce lundi 11 octobre, Jamie Lynn annonçait avoir terminé ses mémoires. « Je n’arrive pas à croire que j’ai enfin fini d’écrire mon livre !!! “Things I Should Have Said” est en préparation depuis un bon bout de temps maintenant », avait-elle écrit sur son compte Instagram. Si elle affirme que le livre abordera ses propres problèmes de santé...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles